Oubli

poesie-photographie-tracesdusouffle-oubli.jpg(Photographie de M.D.)

le long du couloir
de nos vies
il y a des portes
qu’on ne veut pas
ouvrir
à nouveau

nous avons rangé
les clés
au fond de notre ventre

parfois
quand le vent
les agite
elles réveillent
nos nuits

leur présence
nous assure
que nous pourrions
être libérées
dans l’ouverture

Ouvriers

poesie-photographie-tracesdusouffle-ouvriers( Photographie de Marie Florine )

Les hommes
de l’enfance
enveloppaient
leur bouche
de silences rugueux
comme des bleus de travail

parfois
on pouvait
un peu
leur donner
la main

au soir
leurs yeux
fatigués
regardaient
ailleurs

on ne posait pas
de question

Asile

poesie-photographie-tracesdusouffle-asile-servos( Photographie de Guillaume Servos )

Nous serions
en quête
depuis toujours
de bras
pour nous contenir

nos yeux seraient usés
à fixer l’horizon

nous aurions traversé
le désespoir des défaites
et la joie
parfois
d’un nouveau matin

il aurait suffit d’un regard

mais nous ne le savions pas