Simplicité

 

10
Reste là
dans l’éphémère rencontre
avec la trace
qui surgit

reste là
où ton corps coincide
avec le passage du temps

reste là
dans le silence suspendu

reste là
dans la simplicité
d’appartenir enfin

Accords

20170303_125426.jpg

Les mots
semblent trop lents
pour suivre la lumière
et les ombres qui naissent

seul
l’espace vide
au fond du corps
peut se mettre en fusion
avec ce qui advient

comme si
le temps
s’était noyé

Confiance

lamortdelange-1

(photographie de  Nooki )

Il y aurait
dans l’espace du souffle
comme un possible abandon

on fermerait un peu
les yeux
sur la marche de l’ombre

on pourrait alors
se laisser envelopper
par la tendresse
de l’instant retrouvé