Grenade

devant la porte
avec la lumière de l’autre côté


juste un fruit
dans le creux de la main 

on voudrait
passer le seuil


avec un mot trop pauvre
pour dire à haute voix


on reste dans l’ombre
encore un peu


le désir de voir au delà
au creux des mains

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld