RUES

Tout se mêle
au silence de la rue

un bruit de bottes

ceux dont il faut se méfier

la peau devient comme une clôture
infranchissable

la vie elle même
semble se rétrécir

seul le chant des oiseaux
s’indiffère

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld