Fugue

tu questionnes
sans fin le chemin


le pas s’étonne de l’air
qui l’embrasse


tu refuses l’immobile 
évidence
d’être


tu deviens cette source
qui creuse
depuis le centre du mystère


il n’y a rien
à tenir

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld