Exister

certains soir
le silence
est un brouillard
qui enserre


au plus profond
de cette solitude
on remet le vieux manteau
des souvenirs


on caresse
la trame à jour

seuls les mots
qui n’ont jamais été dits
pourraient   
ouvrir le souffle

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld