Infini

poesie-photographie-tracesdusouffle-marie-anne-schonfeld-infini.JPG

on goûte
au bout de la nuit
cette impression ténue

 

comme une vibration

 

une simple présence
dans l’air

 

une éphémère
joie

 

la caresse
des cils
du monde
sur la joue

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld