Matin

poesie-photographie-tracesdusoufle-marie-anne-schonfeld-matin.JPG

au matin
les oiseaux
nous disent
la vanité
des insomnies

 

comme si la traversée
de la nuit
n’avait pas existé

 

qu’il n’y aurait
que chant du jour

 

on bercera
nos yeux lourds
jusqu’au soir

 

avec le souvenir
d’une plume
au vent

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld