Refuge

poesie-photographie-tracesdusouffle-marie-anne-schonfeld-refuge.JPG

tu t’accroches
au souffle
comme à une main
tendue dans la tempête

parce qu’il y aurait
une épaule
en toi
pour te consoler

parce qu’il ne serait
plus besoin de larmes
pour être enveloppée
dans la présence

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld