Apaisement

poesie-photographie-tracesdusouffle-marie-anne-schonfeld- apaisement.JPG

on s’abandonne

à la main

posée sur l’épaule

 

le corps

s’advient

au creux

du vivant

 

tendresse

sur le chemin

où l’on peut déposer

ce qui reste

d’inquiétude

 

comme un lien

à la vie

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld