Ténacité

poesie-photographie-tracesdusouffle-marie-anne-schonfeld-ténacité.JPG

Labourer seule
le sillon de l’ombre.

sans bras ami

pour s’atteler

sans main tendue
au bout du champ
qui porterait l’eau
pourtant
on appelle encore
à l’endroit du manque

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld