Intermittences

poesie-photographie-marie-anne-schonfeld-tracesdussouffle-intermittences.JPG

on saurait
la source sûre
que rien ne tarit

on aurait la confiance
que la sécheresse
n’est qu’un interstice
entre deux fécondités

on aurait appris la patience
de la soif

et la joie
des retrouvailles

 

 

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld