Simple

poesie-photographie-tracesdusoufflemarie-anne-schonfeld-simple.JPG

ce qui dépouille
ce qui dénude

offre le corps
sans défense
au regard
de l’instant

à cet endroit
on caresse
la vulnérabilité
d’être

seul l’air
nous enlace
pour nous bercer
un peu

joie des images
érodées

 

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld