Essort

poésie-photographie-tracesdusouffle-marie-anne-schonfeld-essort.JPG

Dans le coeur
de la nuit
comme le pas qui manque

 

l’ évidence
d’exister

trébuche

 

toucher doucement
le ventre
en travail
d’un nouvel
accouchement
de soi

 

au matin
remettre le corps
au monde

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld