Ventée

poésie-photographie-tracesdusouffle-marie-anne-schonfeld-ventée.JPG

Au passage
du vent
les cheveux dénoués
s’unissent
au mouvement
du monde

le coeur
peut battre
l’unisson
au rythme
du souffle

le corps
enlacé
par l’air
n’a plus besoin
de peau

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld