Brèches

poésie-photographie-tracesdusouffle-marie-anne-schonfeld-breche.JPG

On s’efface
doucement
envolé
par le vent
qui dissout
la peau

on devient
alors
conscience
de chaque goutte

on devient
son
de la pluie

on devient
joie
du chant
qui murmure

presque rien

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld