Crépuscule

photographie-poesie-tracesdusouffle-marie-anne-schonfeld-crépuscule.JPG

Quand le corps
du jour
se déprend
de la lumière

il faudrait
faire silence

se rejoindre
en gratitude
au lieu de l’obscurité
où  les images immobiles
fusionnent
à l’arrière des paupières

seul
le souffle

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld