Abandon

photographie-poesie-tracesdusouffle-abandon.JPG

Nous étions
tellement
rien

nous avancions
tête basse
telle une marionnette
qui aurait voulu
cacher
ses fils

nous avons consenti
à l’abandon
au vide

le vertige fut délicieux

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld