Regard

visage.jpg

il nous suffirait
d’une forme
en visage
qui nous regarde
passer

quelque chose
comme une tendresse
posée
sur le rebord
du monde

on pourrait alors
sentir
l’appui du corps
sur la terre

en dévoilement
la jonction de l’intime

 

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld