Bascule

photographie-poésie-tracesdusouffle-bascule

Comme une mauvaise
rencontre
qui entraîne
au delà des limites
et disloque
l’unité

une prison
sans fenêtre
où le temps s’est arrêté

il faudrait accueillir
le déséquilibre
qui remet en mouvement

suivre
le fil
ténu
qui nous relie
à notre humanité

 

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld