Détail

poesie-photographie-tracesdusouffle-detail.JPG

 On s’incline
devant
ce qui a traversé
le temps

on prend en amitié
la rouille
qui se révèle
et le blanc
vulnérable

on se relie avec
ce qui palpite en nous
du souffle

à cheval sur le rythme
du temps
qui bat

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld