Spirale

poesie-photographie-tracesdusouffle-coquille.jpg

Ce serait
la fin de l’hiver

le jardin
serait en terre

il n’y aurait plus
qu’une coquille
d’escargot
posée là
en attente

nous suivons
du doigt
son chemin
en spirale

dans la douceur
retrouvée
du soleil
de fin d’après midi
nous apprivoisons
le vide

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld