Matrices

Poesie-céramique-tracesdusouffle-matrice(Céramiques de M.D.)

On garde
une mémoire étrange
d’un temps
où le corps
était contenu
dans une chaleur
douce et humide

parfois
on rencontre
une forme
en creux
qui pourrait envelopper
notre peau
si fragile

alors
on respire libre
en habitant l’instant.

Auteur : tracesdusouffle

Marie-Anne Schonfeld